Semper Reformanda
www.vbru.net/src/
Menu
Semper Reformanda Index du ForumIndex
FAQFAQ
FAQRangs
Liste des MembresListe des Membres
Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs
S'enregistrerS'enregistrer
ProfilProfil
Se connecter pour vérifier ses messages privésMessages
ConnexionConnecté/Deconnecté

Qui est en ligne
Administrateur & Modérateur


Liens
Site Réformé Confessant
Livre d'or SRC
Chat SRC
-------------
Créez votre blogg
Votre album photos

Recherche rapide

Recherche avancée
Google

phpBB Group
Papalisme et conciliarisme...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Semper Reformanda Index du Forum -> Donnez votre avis sur...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Athanasius

Invité





MessagePosté le: Ven Déc 15, 2006 16:42    Sujet du message: Papalisme et conciliarisme... Répondre en citant

saint Zibou a écrit:
Citation:
7 novembre 680-16 septembre 681.(Concile constantinople III)

Condamnation des monothélètes et du pape Honorius Ier
550
Après avoir examiné les lettres dogmatiques écrites par Serge, jadis patriarche de cette ville impériale et confiée à la protection de Dieu, à Cyrus, alors évêque de Phasis, ainsi qu'à Honorius, jadis pape de l'ancienne Rome, comme aussi 1a lettre écrite par celui-ci, Honorius, en réponse à ce même Serge 487, et après avoir trouvé qu'elles contredisent totalement les enseignements apostoliques et les commandements des saints conciles et de tous les saints Pères reconnus, et qu'elles suivent bien plutôt les fausses doctrines des hérétiques, nous les rejetons totalement et nous les abominons comme dommageables pour les âmes.
551
Quant à ceux c'est-à-dire ceux-là même dont nous rejetons les doctrines impies, nous avons jugé que leurs noms également devaient être bannis de la sainte Eglise, à savoir les noms de Serge... qui a commencé à écrire au sujet de cette doctrine impie, de Cyrus d'Alexandrie, de Pyrrhus, de Paul et de Pierre, et de ceux qui ont présidé sur le siège de cette ville confiée à la protection de Dieu et qui ont pensé comme ceux-là ; ensuite également celui de Théodore, jadis évêque de Pharan ; toutes ces personnes ont été mentionnées par Agathon, le pape très saint et trois fois bienheureux de l'ancienne Rome, dans sa lettre à... l'empereur 542-545 et rejetées par lui comme ayant pensé contrairement à notre foi orthodoxe ; et nous décrétons que ceux- là sont également soumis à l'anathème.

552
Mais avec eux nous sommes d'avis de bannir aussi de la sainte Eglise de Dieu Honorius, jadis pape de l'ancienne Rome, et de le frapper d'anathème, parce que nous avons trouvé dans la lettre écrite par lui à Serge qu'il a suivi en tout l'opinion de celui-ci et qu'il a confirmé ses enseignements impies.



Il est notoire que le troisième concile oecuménique de Constantinople a excommunié, en matière de dogme, le pape Honorius, en tant que pape. Car, si on n'avait voulu que l'excommunier en tant que clerc faillible, on aurait employé la formule:Hornorius, jadis évêque de l'ancienne Rome. Or, le ciel miséricordieux a voulu que soit, pour toujours, levé cette imposture papaliste infaillibiliste, en inspirant les Père de Const.III dans le choix du terme pape, de préférence à évêque, alors qu'on l'a utilisé pour d'autres dans le libellé de cette condamnation..... De sorte que plus aucun doute ne subsiste quant à l'étendue de la condamnation:c'est bien la fonction totale de pape, infaillibilité prétendue comprise, qui est visée par cette condamnation. Lorsqu'on sait que le choix des mots lors d'un concile oecuménique est si peu innocent que l'on s'est battu pour un iota 50 ans après le premier concile de Nicée de 325, la preuve est faite de l'inanité de Vatican I...

Autrement dit, Honorius fut excommunié selon toutes ses fonctions de pape, même sa prérogative d'infaillibilité ex cathedra! Ainsi, l'infaillibilité pontificale fut pulvérisée à ce concile.

Il ne reste plus que la question de l'infaillibilité conciliaire...

Qu'en pensez-vous?
saint Zibou a écrit:
Citation:
7 novembre 680-16 septembre 681.(Concile constantinople III)

Condamnation des monothélètes et du pape Honorius Ier
550
Après avoir examiné les lettres dogmatiques écrites par Serge, jadis patriarche de cette ville impériale et confiée à la protection de Dieu, à Cyrus, alors évêque de Phasis, ainsi qu'à Honorius, jadis pape de l'ancienne Rome, comme aussi 1a lettre écrite par celui-ci, Honorius, en réponse à ce même Serge 487, et après avoir trouvé qu'elles contredisent totalement les enseignements apostoliques et les commandements des saints conciles et de tous les saints Pères reconnus, et qu'elles suivent bien plutôt les fausses doctrines des hérétiques, nous les rejetons totalement et nous les abominons comme dommageables pour les âmes.
551
Quant à ceux c'est-à-dire ceux-là même dont nous rejetons les doctrines impies, nous avons jugé que leurs noms également devaient être bannis de la sainte Eglise, à savoir les noms de Serge... qui a commencé à écrire au sujet de cette doctrine impie, de Cyrus d'Alexandrie, de Pyrrhus, de Paul et de Pierre, et de ceux qui ont présidé sur le siège de cette ville confiée à la protection de Dieu et qui ont pensé comme ceux-là ; ensuite également celui de Théodore, jadis évêque de Pharan ; toutes ces personnes ont été mentionnées par Agathon, le pape très saint et trois fois bienheureux de l'ancienne Rome, dans sa lettre à... l'empereur 542-545 et rejetées par lui comme ayant pensé contrairement à notre foi orthodoxe ; et nous décrétons que ceux- là sont également soumis à l'anathème.

552
Mais avec eux nous sommes d'avis de bannir aussi de la sainte Eglise de Dieu Honorius, jadis pape de l'ancienne Rome, et de le frapper d'anathème, parce que nous avons trouvé dans la lettre écrite par lui à Serge qu'il a suivi en tout l'opinion de celui-ci et qu'il a confirmé ses enseignements impies.



Il est notoire que le troisième concile oecuménique de Constantinople a excommunié, en matière de dogme, le pape Honorius, en tant que pape. Car, si on n'avait voulu que l'excommunier en tant que clerc faillible, on aurait employé la formule:Hornorius, jadis évêque de l'ancienne Rome. Or, le ciel miséricordieux a voulu que soit, pour toujours, levé cette imposture papaliste infaillibiliste, en inspirant les Père de Const.III dans le choix du terme pape, de préférence à évêque. De sorte que plus aucun doute ne subsiste quant à l'étendue de la condamnation:c'est bien la fonction totale de pape, infaillibilité prétendue comprise, qui est visée par cette condamnation. Lorsqu'on sait que le choix des mots lors d'un concile oecuménique est si peu innocent que l'on s'est battu pour un iota 50 ans après le premier concile de Nicée de 325, la preuve est faite de l'inanité de Vatican I...

Autrement dit, Honorius fut excommunié selon toutes ses fonctions de pape, même sa prérogative d'infaillibilité ex cathedra! Ainsi, le concept d'infaillibilité pontificale fut pulvérisé à ce concile.

Il ne reste plus que la question de l'infaillibilité conciliaire...

Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut de page
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Semper Reformanda Index du Forum -> Donnez votre avis sur... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure ( heure d'hiver )
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Vous pouvez rapporter un message aux modérateurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com